gamification-2.jpg

Gamifier pour mieux marketer

Après des années d’industrialisation prônant l’efficacité, la discipline et l’organisation millimétrée. Le milieu professionnel en général semble s’assouplir. Fini les formations expédiées à grand coup de powerpoints dans mise en page discutable. Fini les séances de recrutement à base d’entretiens cumulés sur x semaines. L’univers du jeu franchit les frontières le cataloguant d’exclusivité infantile jusqu’à s’octroyer une nouvelle image de “cool attitude” au même titre que le geek est passé du coincé binoclard rejeté au chouchou de monsieur et madame tout le monde (enfin surtout ses inventions). Le jeu devient sérieux tandis que les entreprises se dérident. Mais pourquoi vouloir dorénavant importer ces codes autrefois méprisés ? Puis, d’abord, qu’est ce qu’une gamification ? Il s’agit tout simplement d’utiliser des codes du jeu vidéo tels que la mise en place de scores et de récompenses/punition selon le chiffre obtenu par la personne pour modifier, supprimer, améliorer et/ou créer un comportement. Vous l’aurez compris, tout l’intérêt de la gamification est dans la possibilité d’influencer un comportement humain sans que la personne le subisse comme une contrainte. Bien au contraire, les codes du jeu vidéo lui permettent de trouver une motivation et rendent l’acte plus attractif. Gamifier est tout autant valorisant pour l’image de marque globale que dans la création d’une relation privilégiée avec le consommateur. Pour preuve, la marque automobile Volksgawen a mis en place le concept de “thefuntheory”. Concept ayant pour objectif d’amener les gens à marcher davantage et jeter leurs déchets dans l’espace public. Les gestes du quotidien deviennent fun, intriguant, amusant et…plus effectués. Rien de tel que le jeu pour faire passer un produit, une marque, ou un message. En effet, la notion de plaisir personnel a son importance dans l’acte d’achat. C’est un élément essentiel du marketing réussi : savoir procurer du plaisir au consommateur en lui faisant faire ce qu’on attend de lui. Toujours dans l’automobile, on peut également parler des divers gadgets mis en place pour aider dans la gestion de notre consommation de carburant ou électrique. Le fait d’avoir une estimation de l’économie réalisée pousse à modifier son comportement pour améliorer son score.

    526390757 Plus globalement, diverses applications existe désormais pour nous aider à contrôler différents aspects de notre vie : notre poids, notre alimentation, notre activité sportive…jusqu’à notre cycle d’ovulation. L’utilisateur adhère au concept car celui-ci lui apporte satisfaction et un intérêt particulier à court et/ou long terme. On peut malgré tout s’interroger sur l’utilité future de ce genre d’approches dans certains domaines comme l’application de gestion de la santé développée par un regroupement d’assurances santé américaines avec Apple. Vouloir atteindre le bon score signifira ici “répondre aux critères de santé des assurances” pour leur éviter le maximum de remboursement. Les besoins de l’assuré deviennent secondaires. Instaurer un aspect ludique dans le quotidien de chacun est une excellente manière d’intégrer de nouvelles compétences ou comportements tout en promouvant un produit ou une marque. Mais aller jusqu’au contrôle et sanctions sera forcement contre productif.

×

Comments are closed.